DECLARATION DE LA SOCIETE CIVILE GABONAISE

      

Mesdames, Messieurs

Cher(es) compatriotes,

 

 

 

       Depuis la fin de l’année 2019, la Communauté Internationale subit avec effroi, une menace sanitaire sans précédent qui se propage à une vitesse exponentielle. Cette menace planétaire a un impact imprévisible ainsi que des effets désastreux sur toutes les activités humaines.

       En effet, le Coronavirus est l’urgence sanitaire qui transcende les continents et mobilise désormais toutes les nations et les peuples du monde entier. Le Gabon n’est pas en reste; car notre pays a enregistré son premier cas le 14 mars 2020, puis 6 jours après, le 20 mars, son premier décès lié au Coronavirus. En sus, 5 cas d’infection au total à ce jour ont été annoncés officiellement.

        Cette situation nous interpelle, Nous, société civile Gabonaise. C’est pour nous au Gabon, intolérable en considération de notre faible démographie (2 millions d’habitants).

 Nous notons avec gravité les mesures annoncées par le Gouvernement qui, quoique louables paraissent encore  insuffisantes pour juguler et arrêter la propagation du COVID-19;

        D’où la décision solennelle de la société civile Gabonaise de venir en complémentarité, se joindre à l’effort de guerre collectif que nous impose le Coronavirus.

 

        Ainsi, toutes les composantes de la société civile c’est-à-dire: les associations, les ONGs, les syndicats, les confessions religieuses, les tradipraticiens, les médias privés, s’unissent ce jour dans le Groupe pour l’alternative communautaire contre le Coronavirus (GAC/COVID19) qui se donne les missions suivantes:

 

  • Accompagner l’Etat dans la mise en œuvre de la riposte nationale contre le Coronavirus (COVID-19) ;

  • Intensifier la mobilisation sociale et communautaire ;

  • Contribuer à l’éradication du Coronavirus au Gabon ;

  • Développer des activités de sensibilisation, d’éducation, d’accompagnement et d’appui adaptées aux communautés cibles

 

 

Mesdames, Messieurs

Cher(es) compatriotes,

         Pour matérialiser cette ambition, nous avons unanimement élaboré et adopté un plan d’action contextuel, en complément des mesures gouvernementales.

 

         En conséquence, nous en appelons solennellement en cette période de crise exceptionnelle  au(x):

 

  • Président de la République;

  • Gouvernement

  • Deux chambres du Parlement

  • Partenaires bilatéraux : France, Chine, USA, Japon, Allemagne

  • Partenaires multilatéraux : Fonds Mondial de lutte contre le Sida la Tuberculose et le Paludisme, Union Européenne, Union Africaine, CEEAC, OMS, PNUD, Banque Mondiale, FMI, BAD, ONUSIDA, UNICEF, UNFPA, UNESCO, OIM, HCR, FAO, AFD, JICA, AOFRESS, My Voice For the Poor.

  • Entreprises citoyennes: SEEG, Canal+, Airtel Gabon, Libertis, Total, Shell, Pérenco Gabon, ADDAX, SOGARA, COMILOG, ANDZA, OLAM, Bolloré Africa Logistic, SNBG, BGFI, BICIG, OGAR, Gabon Oil Company

 

      à soutenir ce plan d’action à travers des appuis multiformes afin que tous d’un même élan de solidarité afin que nous puissions éradiquer le Coronavirus COVID-19 de notre pays le Gabon.

Envoyez-nous un message
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

© 2020 ADIFA